Actualités

Quelles sont les épreuves du bac technologique ?


Aborder sereinement les épreuves du bac technologique

La réforme du bac 2021 a remanié significativement la façon dont les élèves doivent aborder le baccalauréat. Notamment avec la mise en place du contrôle continu et l’introduction des enseignements de spécialité. Les épreuves du bac technologique sont spécifiques et se préparent rigoureusement. Malgré ces modifications, il reste une étape symbolique qui marque la fin du lycée et l’entrée dans l’âge adulte.


En effet, le bac technologique prépare davantage à la poursuite d’études qu’à l’emploi immédiat.


Dans le but d’aborder le bac technologique de la meilleure façon, il est important de se renseigner sérieusement. Quelles sont les matières faisant l’objet d’un contrôle unique ? Quelles sont celles qui relèvent du contrôle continu ? Et quelles sont les modalités d’évaluation ? Dans cette perspective, les intervenants SCOL’AVENIR à Metz et Thionville sont là pour accompagner leurs élèves et les aider à mettre en place une méthode de travail les préparant au mieux en vue de leur année de Terminale pour obtenir leur bac technologique ou général. Que ce soit en cours particuliers à domicile, en soutien hebdomadaire en petit groupe en agence ou lors de stages de vacances, SCOL’AVENIR a une solution à vous proposer.


Comment s’organise le contrôle continu

A présent, 40% de la note finale du bac relève d’un contrôle continu. Prenant en compte les moyennes annuelles de Première et de Terminale de toutes les disciplines du tronc commun qui ne font pas l’objet d’épreuves finales.


Les matières issues du contrôle continu :

  • Langues vivantes A et B

  • Histoire-Géographie

  • Mathématiques


Ces matières comptent pour un coefficient de 3 en Première et de 3 en Terminale. L’enseignement moral et civique qui compte pour un coefficient 1 en première et 1 en Terminale. L’éducation physique et sportive compte elle pour un coefficient de 6 mais est évaluée selon des modalités différentes. L’enseignement de spécialité propre à la classe de première est également pris en compte avec un coefficient de 8. Ce qui n’est pas le cas des deux poursuivis en terminale qui font l’objet d’une épreuve finale.


Évidemment, tous les enseignements optionnels sont inclus dans le contrôle continu...

En effet, un enseignement optionnel suivi en Première et Terminale compte pour un coefficient 4. (C’est à dire 2 pour la moyenne de première et 2 pour celle de Terminale). Ce qui s’ajoute aux 100 coefficients communs du Baccalauréat.


Il est donc important de garder à l’esprit les enjeux du contrôle continu dans la note finale du bac. Celui-ci implique de la part des lycéens et des lycéennes constance et engagement dans leur travail scolaire. Ils devront donc être rigoureux tout au long de ces deux années, afin d’engranger le plus de points possible.


Les épreuves terminales en bac technologique
SCOL'AVENIR accompagne ses élèves durant le bac

Les épreuves terminales, qui comptent pour 60% de la note finale, restent déterminantes dans l’obtention du baccalauréat. Il est donc indispensable de s’y préparer avec sérieux et de connaître les modalités des épreuves spécifiques à chaque série du bac technologique.


Quelle que soit la série, trois épreuves terminales parmi cinq sont communes aux différentes séries technologiques.


Il s’agit du français, de la philosophie et du Grand Oral. Les deux restantes sont propres aux spécialités de chaque filière technologique.


En classe de première


Les épreuves anticipées de Français se déroulent à la fin de la classe de première.

Elles se composent d’abord d’un écrit de 4 heures et d’un oral de 20 minutes tous deux de coefficient 5. A l’écrit, les candidats ont le choix entre deux sujets :

  • Un commentaire de texte

  • Une contraction de texte accompagnée d’un essai.


Ensuite à l’oral, qui se déroule en deux temps, ils devront tout d’abord faire l’analyse linéaire d’un texte étudié en classe, puis présenter l’œuvre intégrale qui aura été choisie.


En classe de terminale


Travailler rigoureusement durant la première et la terminale

En terminale technologique, l’ensemble des élèves passe l’épreuve de philosophie de coefficient 4. Ils ont le choix entre trois sujets de dissertation et une explication de texte articulée autour d’un ensemble de questions.


Le grand oral, qui se prépare durant l’année de terminale, compte pour un coefficient 14 et dure 20 minutes.


Les futurs bacheliers et bachelières y présentent alors une des deux questions préparées, en relation avec les deux enseignements de spécialité pour lesquels le programme prévoit une étude approfondie.


Les deux dernières épreuves, au coefficient 16, sont propres à chacune des filières et à leurs enseignements de spécialité particuliers.


Les épreuves de spécialité en bac technologique

  • ST2S, Sciences et Technologies de la Santé et du Social : il y a en premier lieu deux écrits de 4 heures pour les deux spécialités chimie, biologie et physiopathologie humaine ; sciences et techniques sanitaires. La spécialité physique-chimie pour la santé n’est suivie qu’en première et compte pour un coefficient de 8 au contrôle continu.

  • STL, Sciences et Technologies de Laboratoire : il y a d’abord deux écrits de 3 heures pour deux spécialités : physique, chimie, mathématiques et biochimie-biologie-biotechnologies ou sciences physiques et chimiques en laboratoire (le choix de l’une de ces deux dernières spécialités se fait en 1ère ). La spécialité biochimie-biologie n’est suivie qu’en première et compte pour un coefficient de 8 au contrôle continu.

  • STD2A, Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliqués : les candidats ont un écrit de 4 heures pour la spécialité analyse et méthodes et design ainsi qu’une épreuve pratique pour la spécialité conception et création en design et métier d’art. En première, les élèves suivent également la spécialité physique-chimie qui compte pour un coefficient de 8 au contrôle continu.

  • STI2D, Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable : la spécialité physique-chimie, mathématiques donne lieu à un écrit de 3 heures et la spécialité ingénierie, innovation, développement durable à un écrit de 4 heures. En première, les élèves suivent également la spécialité innovation technologique qui compte pour un coefficient de 8 au contrôle continu.

  • STMG, Sciences et Technologies du Management et de la Gestion : deux écrits de 4 heures sont organisés pour les spécialités droit et économie ; management, sciences de gestion et numérique. La spécialité management qui n’est suivie qu’en première compte alors pour un coefficient de 8 au contrôle continu.

  • STHR, Sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration : la spécialité économie et gestion hôtelière donne lieu à un écrit de 4 heures alors que la spécialité sciences et technologies culinaires, enseignement scientifique alimentation-environnement est évaluée par un écrit de 3 heures accompagné d’une épreuve pratique de 3 heures également. La spécialité qui n’est suivie qu’en première compte pour un coefficient 8 au contrôle continu.

  • S2TMD, Sciences et Techniques du Théâtre, de la Musique et de la Danse : la spécialité culture et sciences chorégraphiques est sanctionnée par un écrit de 4 heures, la spécialité pratique chorégraphique donne lieu à une épreuve pratique de 3 heures et à une épreuve écrite de 3 heures. En première, les élèves suivent également la spécialité économie, droit et environnement du spectacle vivant qui compte pour un coefficient de 8 au contrôle continu.

  • STAV, Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant : la spécialité gestion des ressources et de l’alimentation est sanctionnée par une épreuve écrite de 2 heures 30 minutes et la spécialité territoires et technologie par une épreuve écrite de 3 heures. La spécialité territoires et sociétés suivie uniquement en première compte pour un coefficient de 8 au contrôle continu.


Conclusion

Ainsi, bien que la proportion prise par le contrôle continu dans la note globale soit significative, les épreuves terminales du Baccalauréat restent fondamentales dans son obtention. Les enjeux de l’année de Terminale sont donc importants.


Tant au niveau des notions à apprendre que des méthodes à acquérir, les intervenants SCOL’AVENIR sont présents, tout au long de cette année de lycée, pour guider les futurs bacheliers et bachelières.