6 Conseils pour apprendre de façon durable

Faut-il que j’apprenne par cœur ? Pourquoi ai-je oublié ce que j’ai appris ? Apprendre la veille d’un examen, est-ce une bonne chose ? Faire des fiches, est-ce vraiment utile ?

Faut-il que j’apprenne par cœur ? Pourquoi ai-je oublié ce que j’ai appris ? Apprendre la veille d’un examen, est-ce une bonne chose ? Faire des fiches, est-ce vraiment utile ?

Voilà certaines des questions que tous les élèves se sont posées, se posent ou se poseront. Et très souvent, ils n’osent pas demander des conseils pour apprendre de façon durable.

La première réponse à leur apporter est que tout le monde a de la mémoire. Mais pour profiter de son plein potentiel, il faut l’entraîner en adoptant les bons réflexes et les bonnes habitudes de travail. La première et la plus importante de ces habitudes est la répétition. En effet, apprendre une leçon par cœur en une fois est contre-productif, au bout de quelques jours, les connaissances disparaissent. Cette constatation est souvent la source du découragement et de la démotivation d’un élève. En revanche, ce sont les relectures et les révisions fréquentes qui vont permettre d’assimiler les connaissances sur le long terme.

Les intervenants SCOL’AVENIR accompagnent dans leur scolarité les élèves depuis 2006 et les aident à mieux gérer et organiser leur travail.

Nos 6 conseils pour apprendre durablement ses cours

Nous allons voir six points clés à respecter pour faire passer les connaissances de la mémoire immédiate à court terme, à la mémoire à long terme qui stocke les connaissances de façon durable. Il s’agit ainsi d’assimiler les leçons et méthodes de façon pérenne.

1) Être attentif en cours pour apprendre durablement

Comment apprendre durablement ?

Tout commence en classe ! L’effort d’attention durant le cours est essentiel pour amorcer l’assimilation.

En effet, pour tirer profit du temps scolaire, comprendre ce qui se passe en classe est primordial.

C’est pourquoi il est le numéro 1 des conseils pour apprendre.

Au maximum, le contenu des notions étudiées doit être compris directement. Il faut donc être impliqué et attentif lors du cours pour y parvenir. Plus un élève est actif en classe, mieux il comprend de notions, et plus il retient les connaissances évoquées. Pour cela, il peut répondre aux questions de l’enseignant ou demander par exemple à passer au tableau ; cette attitude rend la leçon plus concrète.

Dans la même optique, noter la correction des exercices n’est pas suffisant. Réfléchir face à l’énoncé, trouver la méthode pour arriver à la solution, puis seulement recopier est plus profitable. Il faut aussi accepter les erreurs : celles-ci sont bénéfiques, elles permettent de se corriger et d’éliminer les incompréhensions ou les contresens.

2) Une prise de note efficace

Pour tirer le meilleur profit du temps scolaire, savoir prendre des notes est incontournable. En effet, c’est la prise de notes qui permet de fixer la mémoire et de retenir le cours. L’exercice est délicat car il nécessite plusieurs actions simultanées. Il faut écouter le professeur, comprendre le cours et prendre le temps de déterminer ce qui est important. Et ensuite, le synthétiser sous forme de notes pour garder une trace utilisable des notions abordées.

L’équilibre entre essayer de tout noter et se contenter de quelques mots n’est pas évident à trouver, c’est pourquoi il est indispensable d’avoir une technique de prise de note efficace et rapide. Pour cela, il est nécessaire d’employer des abréviations et des signes qui condensent les mots et les idées. Il est également important que les notes soient organisées avec des titres hiérarchisés. L’articulation du cours doit apparaître au premier coup d’œil, cela facilite la mémorisation.

3) Anticiper le thème du cours

Travailler en amont la leçon qui va être étudiée en classe est un excellent moyen de gagner en efficacité durant le cours. Il ne s’agit pas de l’apprendre ni de la maîtriser mais simplement de la lire. Ainsi, lorsque le professeur va développer les nouvelles notions, celles-ci seront plus facilement appréhendées et la prise de note sera facilitée.

Au lieu d’être dans la découverte, l’élève pourra offrir une plus large place à la réflexion. De plus, les éventuelles difficultés ou les possibles incompréhensions ayant été identifiées en amont, il sera plus facile de prévoir les questions à poser pour les résoudre.

Anticiper les cours peut se faire par différents moyens : lire le cours dans le manuel, visionner des vidéos… Plus les supports sont variés, plus la mémorisation sera facilitée.

4) Reprendre ses notes et revoir les leçons le soir même

Techniques pour apprendre

La première chose à faire le soir, lors de la séance de travail personnel, est de relire l’ensemble des cours de la journée. Il ne s’agit pas de les relire bêtement, de manière mécanique, mais de le faire en faisant un effort de compréhension tout en reprenant les documents et les exercices d’application.

Cette première relecture est une étape primordiale. En effet, les informations vues en classe sont encore fraîches dans l’esprit. Il faut donc les reprendre immédiatement afin de commencer à les fixer dans la mémoire à long terme. Cela est aussi l’occasion d’identifier les éléments clés du cours (définitions, théorèmes, propriétés, formules…) et de vérifier que tout est compris.

Si des incompréhensions ou des difficultés apparaissent, la réaction est immédiate ; on demande par exemple de l’aide et des explications à son professeur le cours suivant. Les lacunes et blocages ne pourront ainsi s’installer.

5) Profiter du week-end pour relire les cours de la semaine

Durant le week-end, un temps est consacré à la relecture des cours de la semaine. C’est encore l’une des étapes qui permet d’ancrer les connaissances dans la mémoire à long terme.

Au cours de cette reprise hebdomadaire des cours, l’élève pourra constater que de nombreux éléments sont déjà retenus et il pourra alors se focaliser sur les détails et les subtilités des leçons et méthodes. Il s’agit alors d’approfondir la maîtrise des notions travaillées, de renforcer les connaissances tout en les complétant et en les précisant. Le but est de les consolider dans la mémoire à long terme afin que celles-ci puissent être réactivées aisément lors de prochaines révisions.

Au fur et à mesure des relectures, les connaissances vont se fixer et se renforcer, l’objectif est la maîtrise la plus complète possible des notions travaillées sans chercher à les connaître par cœur. En effet, c’est la compréhension qui doit primer, et apprendre par cœur ne garantit pas la bonne compréhension du cours ni de bons résultats.

6) Construire des fiches de cours pertinentes pour mieux apprendre

La rédaction de fiches fait souvent partie du top des conseils pour apprendre, et ce n’est pas pour rien. Les fiches de cours demeurent un instrument indispensable pour apprendre et réviser. Construire ses fiches ne s’improvise pas et demande du temps. C’est un exercice personnel qui permet de vérifier que l’on s’est bien approprié les différentes notions, les différents chapitres.

Une fiche de cours s’élabore une fois la leçon connue lorsque l’élève est capable de la synthétiser en en retenant que l’essentiel. Elle est un support pour la mémoire, indispensable pour faire émerger le reste des connaissances.

Ensuite, les fiches ne quittent plus le travail de l’élève dans la matière considérée. Dès que l’occasion se présente, il en profite pour les relire et les compléter au besoin. Ainsi, au fil des relectures, les informations se fixent de plus en plus dans la mémoire à long terme. Les révisions sont alors facilitées car les leçons sont connues ; le travail d’assimilation ayant été fait en amont, il n’y a plus qu’à réactiver les connaissances et à se focaliser sur les exercices d’entraînement.

Appliquez nos conseils pour apprendre durablement

Appliquer ses six points facilitera les apprentissages des élèves tout au long de leur scolarité. En effet, les cours seront plus aisément assimilés et par conséquence mieux réinvestis dans les exercices ou les devoirs. L’efficacité du travail scolaire s’en ressentira et le niveau général progressera.

Bien entendu, les intervenants SCOL’AVENIR sont là pour aider leurs élèves à mettre en place ces méthodes de travail au quotidien.

Partager l'article sur
regle

Autres articles