Actualités

Comment faire une dissertation en français ?

Faire une dissertation en français est intimidant pour beaucoup d’élèves.

Nous donnons les conseils pratiques pour réussir facilement.

Faire une dissertation en français est souvent intimidant et beaucoup de lycéens et de lycéennes, par manque de confiance, refusent à s'y risquer. Pourtant la réforme des épreuves du bac de français a donné à cet exercice une importance nouvelle ; trois des quatre sujets proposés à l'écrit sont maintenant des dissertations. De cette façon, il est donc important d'avoir une méthode efficace pour aborder cette épreuve qui ne s'improvise pas. Des étapes précises doivent être respectées pour aboutir à un devoir pertinent. Nos professeurs de soutien scolaire à Metz, Thionville et environs vous accompagnent pour bien assimiler ces démarches avec des exemples concrets.

Comment faire une dissertation 

L'ANALYSE DU SUJET


Cette première étape est fondamentale et doit faire l'objet d'une attention particulière. En effet, elle permet de déterminer les enjeux du sujet et d'éviter d'être « hors-sujet », faute impardonnable aux yeux des correcteurs.


►Comment questionner le sujet ?

Pour bien comprendre le sujet, il faut définir au brouillon avec précision tous les termes qui le composent, cela sans préjugés ou idées préconçues. Ainsi, les mots-clés doivent être explicités, à l'aide d'un dictionnaire s'il s'agit d'un devoir à traiter à la maison. Chercher leurs antonymes peut également apporter des éclaircissements. Par ailleurs, ce travail permet de délimiter précisément les enjeux de la dissertation en français et de définir ce qu'elle nous demande.

En outre, si le sujet est une citation il faut être attentif à l'auteur. Qui est-il ? À quel mouvement littéraire appartient-il ? Quelles opinions exprime-t-il ? Que nous apprennent les marques de jugement ? Il faut comprendre les intentions de l'auteur afin de les discuter.


►Reformuler le sujet

En premier lieu, étudier un sujet est un travail de réflexion qui doit amener à une reformulation. Au terme de cette première étape, il faut être capable de le traduire avec ses propres mots pour faire ressortir le plus clairement possible ce qu'il nous invite à traiter. Les champs d'études et de réflexion doivent être précisément délimités. C'est seulement une fois cette tache terminée qu'il est possible de passer à la seconde étape de la dissertation : la recherche des idées.


CHERCHER LES IDÉES

DÉFINIR LA PROBLÉMATIQUE


►Rassembler des idées et des exemples

C'est à cette seconde étape que l'étude des œuvres et des textes vus en classe prend toute son importance. Toujours au brouillon et de manière bien distincte, les différentes idées et les différents exemples en lien avec le sujet doivent être listés. Il ne faut pas négliger les citations, elles viendront enrichir la dissertation. C'est un travail rapide, on note les éléments et les arguments sans les classer, cela se fera lors de l’élaboration du plan. Il s'agit de collecter un maximum d'informations pertinentes, sans jamais perdre le sujet de vue et sans rédiger (un style télégraphique suffit largement). Au fur et à mesure doivent se dégager les thèmes principaux qui formeront les grandes parties du plan et regrouperont de façon organisée les arguments.


►Définir une problématique pertinente

Qu'est-ce que la problématique ? C'est la thèse que l'on va défendre dans l’ensemble de son devoir, c'est-à-dire la réponse que l'on apporte à la question posée par le sujet. C'est à partir d'elle que va se structurer la réflexion proposée dans la dissertation. Si la recherche des idées et des arguments est menée efficacement, la problématique va émerger petit à petit. Elle s'élabore au brouillon sous forme d'une question. De ce fait, il n'est pas anormal de tester plusieurs problématiques pour finalement arriver à la formuler correctement. Dès lors que celle-ci est définie, il est temps de passer à la troisième étape : l'élaboration d'un plan détaillé.


CONSTRUIRE UN PLAN DÉTAILLÉ PRÉCIS


Le plan d'une dissertation doit être dynamique, il ne suffit pas coller des idées les unes aux autres. Il propose au lecteur une réflexion qui progresse de manière raisonnée d'un point de départ à une conclusion. Les idées organisées s’enchaînent logiquement et montrent que la réflexion s'approfondit. Les arguments les plus évidents sont abordées les premiers, ensuite seulement les arguments les plus complexes et les moins attendus.


►Un plan en deux ou trois parties

Le plan détaillé doit être le plus précis possible de manière à faciliter l'étape de rédaction ; il ne faudra plus se demander ce que l'on va dire mais seulement comment on va le dire.

Deux ou trois grandes idées composent les deux ou trois grands axes de la dissertation, ce sont des idées fortes qui répondent progressivement à la problématique. De ce fait, chaque axe est à son tour étayé par deux ou trois arguments qui vont en composer les différents paragraphes. Enfin, les arguments eux même sont illustrés par des exemples précis et expliqués tirés d’œuvres littéraires. Deux exemples bien choisis suffisent, citation, référence à un topo littéraire, évocation d'un type littéraire, d'un personnage...

Les arguments et les idées sont organisés dans le sens du raisonnement et s'enchaînent facilement, les transitions sont alors évidentes. Donc, si ce n'est pas le cas c'est la preuve que le plan de la dissertation n'est pas pertinent et nécessite des modifications.


►Les plans -types

Si aucun plan préétabli ne doit être envisagé avant l'étude du sujet, il existe des plans-types qui répondent à certains intitulés et peuvent faciliter l'organisation de la dissertation.

- Le plan dialectique : Il permet d'envisager l’ensemble des aspects d'une question, le sujet nous invite alors à discuter une opinion et est composé de trois parties. La première envisage la thèse, la seconde l'antithèse et une troisième fait une synthèse en tentant de dépasser les contradictions.

- Le plan thématique ; Il prend en compte les différents aspects d'un même thème à travers une réflexion progressive. Chaque partie étudie un domaine différent.

- Le plan analytique ; Ce type de plan répond aux sujets qui demandent une réflexion approfondie. Il permet d'analyser un problème qui mérite une étude détaillée. Il s’agit tout d’abord de décrire la situation, ensuite d’analyser les causes, et enfin d’analyser les conséquences

Chacun de ces plans n'est qu'une trame qu'il faut adapter en fonction de l'intitulé du sujet.


RÉDIGER SA DISSERTATION


Maintenant que le plan détaillé est établi, il est temps de se lancer dans la quatrième et dernière étape, la rédaction de votre dissertation. Elle doit se faire directement au propre. Seules l'introduction et éventuellement la conclusion doivent faire l'objet d'un travail au brouillon.


►L'introduction

L'introduction est la première impression faite au correcteur. Elle conditionne en grande partie la manière dont il va appréhender la suite de la dissertation. Par conséquent, une grande attention doit donc lui être portée sur le style comme sur la forme.

Il est impératif de respecter une structure précise. Elle se présente sous la forme d'un unique paragraphe :

Tout d'abord, il faut amener le sujet, expliciter le sens des termes qui le composent et en définir les enjeux. Le travail fait lors de la première étape est ici précieux.

Puis le sujet doit être repris, on le recopie entre guillemets,

Ensuite vient la problématique formulée clairement,

Enfin le plan est annoncé de manière explicite. De plus, il faut garder à l'esprit que l'introduction ne fait que présenter le travail, la réflexion qui fera l'objet de la dissertation. Il ne s'agit surtout pas de commencer à y développer les idées qui seront traitées dans le corps du devoir.


►Rédiger le développement

Les différents axes de la dissertation commencent tous par une phrase qui en énonce l'idée directrice, l'argument qu'elle va défendre. Puis viennent les sous-parties, en général au nombre de deux ou trois ; elles forment chacune un paragraphe qui développe un argument étayant l'idée directrice. Celui-ci doit être illustré de deux ou trois exemples donnant lieu à des explications, et se terminer par une petite conclusion amenant la sous-partie suivante.

Enfin, entre les axes, il convient de faire une transition. C'est-à-dire dresser une brève conclusion de ce qui vient d'être vu et annoncer le point qui va être traiter dans la partie suivante.


►Bien terminer sa dissertation : la conclusion

La conclusion apporte une réponse à la problématique exposée en introduction. Elle termine la dissertation en en faisant la synthèse. Dès lors, il ne s'agit plus de traiter de nouvelles idées, ce serait une faute qui signalerait l’existence d'oublis dans le plan. Il faut poser un bilan de la réflexion développée dans le devoir et proposer une ouverture, c'est-à-dire une question qui élargie la discussion à un cadre plus large vers d'autres perspectives.


Dissertation lycéen

DERNIERS CONSEILS !!


Avant même la lecture de la dissertation, son articulation doit être claire aux yeux du correcteur. Ainsi L'introduction et la conclusion doivent être séparées du développement par un saut de deux à trois lignes. De même, entre chaque axe il convient de sauter une ligne. Enfin, il est souhaitable de signaler le début de chaque paragraphe par un retour à la ligne et un alinéa.

Il ne faut pas oublier de souligner les titres des œuvres citées.

Faire une dissertation exclut l'écriture à la première personne, le «JE» est banni !!

D'une manière générale, l'emploi de phrases courtes est préférable. Elles facilitent la compréhension de la démonstration.

Ne jamais terminer un paragraphe ou une grande partie par une citation, cela voudrait dire qu'elle n'a pas été expliquée.

Ainsi, si vous éprouvez des difficultés en matière de rédaction de dissertation, nous proposons des cours particuliers dans notre centre de Thionville.

—Contactez-nous pour un devis personnalisé —


Scol'Avenir Thionville

THIONVILLE

4, place Turenne

57100 - Thionville

Tél : 03 82 56 09 05

— Contact e-mail : ► ICI ◄

METZ

4, rue Marconi

57000 - Metz

Tél : 03 87 20 19 47

— Contact e-mail : ► ICI ◄